15.6‒5.10

E Passons l’éponge!

Plateforme 10 invite Lausanne Jardins à créer un jardin éphémère. Depuis juin 2023, le projet Passons l’éponge! propose de ramener de l’eau au cœur de Plateforme 10, là où il n’y en a pas.

Absorber. Retenir. Restituer. C’est ce dont est capable une éponge. Ici se trouve une éponge, au cœur du minéral, qui stocke l’eau dont nous avons besoin pour faire de la ville un espace de vie durable. Particulièrement touchées par le changement climatique, les villes affichent des températures jusqu’à cinq à dix degrés Celsius plus élevées que dans la périphérie. Or les espaces verts sont aujourd’hui un facteur important de la planification urbaine dans toutes les régions de Suisse. A l’avenir, Lausanne sera une ville-éponge, dans laquelle les plantes et les sols retiendront l’eau et assureront un refroidissement par évapotranspiration.

Passons l’éponge! permet à une nouvelle vie d’apparaître là où avant rien n’était possible : du végétal sur de l’asphalte. Quelque chose qui pousse. De bas en haut, de l’intérieur vers l’extérieur. Au milieu d’un espace public, entre musées, visiteurs, visiteuses et chantier. L’éponge rencontre l’asphalte, l’humain rencontre l’objet. Ne peut pousser que ce qui est d’abord semé, entretenu, accompagné. A l’instar du changement qui ne peut survenir que si on l’initie, par la critique et le dialogue. Passons l’éponge! montre en surface ce qui se passe dans les profondeurs du sol. Une mise en évidence de ce qui est à la base de toute vie, sous nos pieds : l’eau captée et stockée dans le sol comme réservoir.

Passons l’éponge! est une intervention temporaire et évolutive qui occupe l’espace et le redonne au vivant. Elle questionne sur le changement climatique, l’utilisation des ressources finies, notamment l’eau, ainsi que la nécessité de transformation de nos villes.

 

Équipe

BÖE studio
Johannes Heine
Nadia Grünig
Barbara Marie Hofmann

Mise en œuvre

Avec le soutien du Service des parcs et domaines

Partager