lausanne jardins 2019

Navigation

Le Passage végétal

Passage Saint-François ouest

En nous privant de presque tous nos sens, le « tunnel » peut sembler l’antithèse du jardin. Le Passage végétal prend le parti de transformer cet espace a priori indésirable. Le souterrain se remplit de motifs stylisant le marrube — une plante médicinale utilisée dans la pharmacopée depuis l’Antiquité, aujourd’hui menacée, mais qui pousse à la place Saint-François. À travers l’abstraction, le projet attire ainsi notre attention sur les beautés délicates qu’on trouve encore dans la végétation urbaine. Il se place aussi dans une longue tradition d’ornements d’origine florale, qui conjugue nature et culture. Avec les détails de jardin qui parent ses murs, le tunnel est à la fois dehors et dedans. Au cœur de l’été, c’est un pavillon qui offre aux passantes et passants un bain de fraicheur et de lumière pommelée.

Auteur/trice-s

Bahar Akgün, architecte (TR)
Philippe Grossenbacher, architecte (CH)
Lara Mehling, architecte paysagiste (DE/US)
En collaboration avec :
Ljubica Arsić, architecte (RS)
Daniel Fuchs, architecte (CH)
Simon Mühlebach, architecte (CH)

Partenaires et mise en œuvre

Service de l’éclairage public
Service des parcs et domaines
La Porch Sàrl
Musée et Jardins botaniques cantonaux
Caran d’Ache

Liste des plantes et matériaux

Marrube blanc, Marrubium vulgare