lausanne jardins 2019

Navigation

Concept 2014

Concept

Landing

La manifestation Lausanne Jardins a pour particularité de se dérouler en pleine ville. Sa vocation est de confronter le monde végétal à la réalité urbaine. Plus qu’un exercice hypothétique et utopique, chaque jardin réalisé doit s’intégrer à la vie citadine et s’y créer une véritable place prenant en compte les contraintes inhérentes au sujet : le jardin dans et avec la ville.
C’est cette vraie rencontre qui fait de Lausanne Jardins un évènement unique.

Pour cette 5eme édition, nous avons naturellement choisi d’œuvrer dans le centre ville et plus particulièrement sa représentation cartographique définie comme tel sur la majorité des plans. Nous proposons alors un terrain d'action plus resserré qui dessine un bel échantillonnage urbain. Sur ce plan du centre ville, nous avons jeté des graines, la façon la plus simple de démarrer un jardin…

Là où elles tombèront seront les jardins de la prochaine édition …

Comme le vent ou les semelles transportent les graines et transforment le paysage, notre geste provoquera, au hasard, l'apparition de nouveaux jardins dans la ville.
Rue, place, impasse, chemin, escalier, toit terrasse, cour d'immeuble, pont, autant de lieux, parfois propice (un parc), plus souvent improbable (une sombre impasse) mais toujours surprenant et motivant.

Les sites confirmés, un parcours se dessine. Il arpente la ville et ses dénivelés, ses grands espaces ouverts sur le lac ou les montagnes comme ses recoins; escaliers dévalant le relief, accès dérobés au métro et autres terrains de jeux cachés sous un pont.
Et sur ce parcours, parsemé de graines nous attendons de voir atterrir, se poser, toucher terre, tomber, pousser… des jardins : LANDING.


Nos parcours respectifs nous conduisent à réfléchir sur la question du jardin face à la modernité : Comment le monde végétal, matériau vivant et changeant peut-il prendre place hors des schémas classiques (square, place etc …) dans des lieux déjà construits, bétonnés et asphaltés ? Et donc sous quelle forme ? Dans quel contenant ? Et par quels moyens d'entretien ?
S’ils se posaient librement dans des endroits incongrus, ces jardins alliant la rigueur de la manière à la beauté de la spontanéité, comment voyageraient-ils ?

Il s’agit bel et bien de penser un nouveau mode d’installation du végétal. De créer une logistique différente et d’imaginer le mouvement des jardins.
Nous attendons donc une palette de réponse au printemps prochain, suivi de 25 prototypes réalisés en 2014.
 
Vue comme une guérilla pacifique et végétale, leur éclosion (installation sur site) sera l’objet d’une festive parade à travers la ville. Elle donnera à voir la possibilité d’une conquête rapide et inventive de la ville par le végétal. 

Christophe Ponceau, Adrien Rovero 2012
.