lausanne jardins 2019

Navigation

jardins

Des jardins à histoires

Le fil de l’histoire de Lausanne Jardins 2019 consiste à révéler les sols de chacun des sites, raconter leur histoire naturelle et culturelle, d’où ils viennent, quel est leur avenir et potentiel, en quoi ils participent à la richesse de la ville. Lever leur ambiguïté, leur donner une véritable identité de jardin.

Des jardins à vivre

L’édition de 2019 offrira une approche interactive pour faire «vivre» le jardin aux visiteurs. L’animation des sites renforcera encore l’intérêt de la population pour Lausanne Jardins, ainsi que son rôle de laboratoire urbain. Les évènements seront proposés et organisés par les concepteurs eux-mêmes, par les usagers ou encore par les associations de quartiers, et coordonnés par l’équipe de Lausanne Jardins. En favorisant des initiatives, des rencontres et des liens qui perdureront au-delà de l’été 2019, la manifestation aura atteint l’un de ses objectifs.

LJ19_IMG_3606.jpg

Des jardins participatifs

L’approche choisie de travailler de manière contextuelle se prête parfaitement à la démarche participative. Deux niveaux de participation ont été définis : 

1. sur le parcours, une approche de diagnostic des usages de chaque site et du réseau associatif environnant, dans l’idée d’intégrer l’esprit des lieux et de répondre aux besoins des usagers; 

2. dans les quartiers, hors parcours, une approche de co-création de jardins ou d’animations urbaines. L’idée est, d’une part, d’identifier et de rendre visible ce qui se fait déjà, et d’autre part, d’amener un souffle nouveau en injectant des moyens et en mettant en lien l’offre actuelle avec des collectifs spécialisés dans l’animation urbaine. 

Plus globalement, l’édition 2019 de Lausanne Jardins souhaite intégrer tous les acteurs de la vie locale et économique. Des partenariats ciblés seront notamment proposés aux entreprises et commerces situés sur le parcours.

Des jardins des Hautes Ecoles

Dans la continuité de 2014, la prochaine édition tient à mettre l’accent sur l’aspect pluridisciplinaire de la conception des jardins et sur la participation étudiante. LJ19 veut aller plus loin, en assurant la participation des étudiants des écoles d’art (ECAL), d’architecture (EPFL) et de paysage (HEPIA). Il s’agit d’une belle opportunité de réunir les futurs concepteurs de l’espace public et de la ville autour des thématiques du jardin. L’objectif est de former des groupes pluridisciplinaires à l’image de la manifestation, afin de développer un ou plusieurs sites en considérant le jardin comme un outil de réflexion, de transformation et de fabrication de la ville.

Des jardins en partenariats

Afin d’ancrer la manifestation encore davantage dans le paysage culturel lausannois et de la faire connaître au- delà de nos frontières, l’édition 2019 souhaite intensifier les partenariats avec d’autres manifestations. Des contacts ont notamment été pris avec le Festival de la Cité ou le salon Habitat et Jardin, mais aussi avec des manifestations non lausannoises, comme IBA BASEL 2020 ou encore le festival du paysage Déambules, à Annecy. 

Des jardins à pérenniser

Comme pour les éditions précédentes, la question de la deuxième vie des jardins sera soigneusement examinée. Il sera demandé aux participants du concours de réfléchir à l’après-manifestation, afin de pérenniser, de transformer ou de recycler les œuvres projetées.